Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Labyrinthe - souffle des temps.. Tamisier..

Le Labyrinthe - souffle des temps.. Tamisier..

Souffle et épée des temps ; archange ; prophéte : samouraï en empereur : récit en genre et en nombre de soldats divin face à face avec leur histoire gagnant des points de vie ou visite dans des lieux saint par et avec l'art ... soit l'emblème nouvau de jésuraléme.

L'interprétation

L'interprétation ; ou comment figurer des éléments (nature, être, apparition de nuances) comme des éléments distincts d'une réalité mais cette réalité est-elle réelle ?

 

joconde.jpgQue dire de plus de cette toile ? La comprenez-vous ou doutez-vous de sa réalité ? La réponse entre folie où la réponse est : non je vois un dessin fait de peinture, et l'objectivité avec la réponse : oui, je doute de cette réalité.

 

La notion abstraite (pensée et évoquée par les sens) de dire d'une interprétation (telle opinion ou telle autre) se situe dans la réalité du moment (dès lors que l'axe de compréhension entre éléments figurés apparaient comme comprise) : l'axe du personnage qui existe ou la notion réelle ou au contraire iréelle apparaît est la notion du regard que l'on porte à cet être, cela peut être un être mystique, omniscient tel un génie ou un être fou, tel une notion différente des points de vue de : l'époques, des cultures, des religions, des pensées, des débats.

 

Quels sont donc les univers de fiction élaborés à partir de l'interprétation : la réponse est le réel et la religion.

 

Que dire maintenant de cet être : En image définie par le terme d'interprétation : 

 

F068-skyphos-boscoreale-a-f.jpgQu'ils sont réel ? Oui, ; Qu'ils figurent des "instant de vie" ? Oui.

 

D'où maintenant l'axe par lequel "l'image" est propagée : 

 

L'image soit "photographie" est propagée selon un axe : une transversalité d'images, telle qu'un point puis un nombre définie ou indéfinie de point figure une droite, cette droite prends comme valeurs soit : l'imagerie des dits personnages, soit le reflet de leurs être, donc soit une imagerie présente en deux instants : l'un est l'instant présent, selon une échelle de valeurs, ou soit l'instant depuis le début de cet être, début d'existance.

 

L'instant donc se répéte : 

 

 

 

Le fait d'une succession d'images comme le cinéma prends formes est le fait de : l'idéalisme selon la culture de l'être figuré non des dialogues apprit donc figurés mais figurés comme appris, selon l'échelle de la succession de point figurant les instants de la vie de cet être.

 

L'être prends donc position dans une culture qui est omnisciente : l'axe de l'interprétation prends forme dans une réalité (comprise) comprise dans des actes comme la lecture personnelle de l'interprétation personnelle, il peut y avoir des "sous-culture" désamorcée par la notion d'apparition et de dialogue (psychologie) par l'être qui comprends l'autre dans une notion d'être.

 

 

deux fois un deux fois plus... ne plus... or "san" = saint

il y a deux paradis : celuid ela danse et des ray de coca.. or l'inverse .. letravail pour le tableau de famile .. aijour"hui même le "bien ultime" a gagner et les autres sont en instance de mission.. ce conflit dura prêt de 20 ans... jour aprés jour....

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article